Union européenne : le nombre d'entrées irrégulières au plus haut depuis 2016, selon Frontex

La route des Balkans occidentaux continue d'être la plus empruntée, a précisé jeudi l'Agence européenne des frontières. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un jeune groupe de demandeurs d'asile à Komotini, en Grèce, en juillet 2022. (NICOLAS ECONOMOU / NURPHOTO / AFP)

Le nombre d'entrées irrégulières dans l'Union européenne a augmenté entre janvier et septembre de 70% par rapport à la même période de 2021, a annoncé jeudi 13 octobre l'Agence européenne des frontières, Frontex.

Au total, 228 240 entrées illégales ont été enregistrées au cours des neuf premiers mois de cette année, dont 33 380 en septembre. Il s'agit du niveau le plus élevé depuis 2016. La route des Balkans continue d'être la plus empruntée, avec 106 396 entrées illégales sur neuf mois, en hausse de 170% sur un an, a précisé l'agence dans un communiqué. 

Des migrants syriens, afghans et turcs

La route a été empruntée principalement par les migrants syriens, afghans et turcs. Le nombre de ceux empruntant la route de la Méditerranée orientale a augmenté pendant la même période de 118%, et de 42% pour les personnes choisissant le chemin de Méditerranée centrale.

En revanche, le nombre d'entrées illégales a baissé de plus de 30% sur la frontière orientale de l'UE, ainsi que sur la route de la Méditerranée occidentale, selon Frontex.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Union européenne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.