Présidence française du Conseil de l'UE : "J'ai été européen avant" Emmanuel Macron, tacle Michel Barnier

Publié
Article rédigé par
Radio France

Michel Barnier, conseiller Europe et Monde de Valérie Pécresse, estime qu'il y a des "différences" entre le programme d'Emmanuel Macron et celui de la candidate LR sur les questions européennes.

Alors que la France préside depuis le 1er janvier le Conseil de l'Union Européenne, et qu'Emmanuel Macron a établi ses priorités pour les six mois à venir comme la transition numérique, la constitution d'une Europe de la Santé, la refonte de Schengen, Michel Barnier, conseiller France et Europe dans le Monde de Valérie Pécresse l'assure : "J'ai été européen avant lui (...) et ce sont des idées que nous défendons, que j'ai défendues".

Des "différences" avec Emmanuel Macron

Interrogé sur les différences que l'ancien commissaire européen et ex-candidat à la primaire du parti Les Républicains a avec le chef de l'Etat sur l'Europe, Michel Barnier répond qu'il y a "des différences sur certains sujets" comme "l'énergie nucléaire, qu'elle ne soit pas considérée par la Commission européenne comme une énergie propre et ne pas permettre tous les investissements qu'on permet pour les énergies renouvelables". Michel Barnier voudrait que "la France soit intransigeante avec cette question d'une énergie nucléaire qui est notre chance".

Michel Barnier assure par ailleurs être en désaccord avec Emmanuel Macron sur "une orientation de la Commission qui voudrait la décroissance en matière agricole. On a besoin de préserver la souveraineté alimentaire de notre continent".

Valérie Pécresse viendra détailler son programme international sur franceinfo à l'occasion des matins présidentiels. Elle sera lundi 10 janvier l'invitée de franceinfo de 7h à 9h et répondra aux questions de la rédaction. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.