Incendies : la porte-parole du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères salue l'efficacité du mécanisme d'urgence de l'Union européenne

Anne-Claire Legendre, porte-parole du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, était l'invitée du 8h30 de franceinfo ce vendredi.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Anne-Claire Legendre, porte-parole du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères était l'invitée du "8h30 franceinfo" le 12 août 2022. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

"Le mécanisme de solidarité" de l'Union européenne "permet de répondre aux besoins de chacun des Etats membres dès qu'il y a une catastrophe majeure", a expliqué, vendredi 12 août, pour le 8h30 de franceinfo Anne-Claire Legendre, porte-parole du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, alors que la France va recevoir des renforts en avions et pompiers de sept pays de l'Union européenne pour faire face aux feux de forêts qui ravagent notamment le sud-ouest du pays.

"Quatre Canadair vont arriver d'Italie et de Grèce, et deux avions suédois. Près de 400 personnels des forces de protection civile vont venir renforcer les pompiers sur le terrain, mais aussi de l’image satellitaire apportée par le satellite Copernicus. Ce mécanisme est un signe de la solidarité européenne face aux incendies très graves."

Si la France n'a pas demandé d'aide plus tôt c'est parce que "nous avions les moyens pour confronter la situation sur le terrain. Mais le mécanisme de solidarité a été activé ce jeudi par la Première ministre et on voit les premiers moyens arriver dans le Morbihan et en Gironde", a appuyé Anne-Claire Legendre.

La mobilisation des forces européennes existe depuis 2001, "c'est un mécanisme de protection civile qui a été mis en place par l'Union européenne et qui est activé très régulièrement. En 2021, il a été activé 112 fois, notamment sur des incendies en Grèce, des inondations en Belgique. Ce dispositif est extrêmement actif et flexible et il permet de répondre aux besoins de chacun des Etats membres dès qu'il y a une catastrophe majeure." 

En 2019, l'Union européenne s'est rendue compte qu'il fallait renforcer ces moyens d'aide. Elle a mis en place des réserves opérationnelles qui sont dédiées et spécifiques à l'Union européenne. "Il y a aujourd'hui une force de réserve européenne qui est mise à disposition." C'est le cas des Canadair qui sont pré-positionnés en Grèce et en Italie et qui interviennent en France en ce moment.

L'urgence climatique plus que jamais d'actualité 

Ces incendies relancent le débat sur le réchauffement climatique. Un accord européen prévoit de faire chuter de 50% les émissions de CO2 d'ici 2030. "C’est un engagement très fort de l’Union européenne, il n’est pas menacé" malgré la guerre en Ukraine, la crise de l'énergie, le retour des centrales à charbon en Allemagne, a affirmé Anne-Claire Legendre.

Pendant la présidence française de l'Union européenne, nous avons porté un paquet qui doit nous permettre de répondre à cet objectif de réduire nos émissions de gaz à effet de serre de 55% avant 2030, avant la neutralité carbone en 2050.

Anne-Claire Legendre

à franceinfo

Même si les objectifs sont bousculés avec la guerre en Ukraine, "les décisions qui ont été prises ces derniers mois ont accéléré notre stratégie de sortie des ressources carbonées et de notre dépendance aux hydrocarbures russes." 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Union européenne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.