Europe : "les Français ont une certaine nostalgie de l'Europe d'avant", selon le directeur de l'Institut Jacques Delors

Publié
Invité Europe
Franceinfo
Article rédigé par
Sébastien Maillard et François Beaudonnet - franceinfo
France Télévisions

Selon un baromètre réalisé par Viavoice auprès d'un échantillon de 2 000 personnes, entre le 10 et le 17 novembre, les Français seraient plutôt défiants vis-à-vis de l'Union européenne. François Beaudonnet, rédacteur en chef de la rédaction européenne de France Télévisions et Sébastien Maillard, directeur de l'Institut Jacques Delors, analysent les résultats du sondage.

Grâce au baromètre réalisé par Viavoice, il est clairement visible que les Français ont une certaine défiance vis-à-vis de l'Union européenne (UE). "Lorsqu'on demande aux Français ce qu'ils pensent de l'Union européenne et de la prochaine présidence française de l'UE, ils estiment que cela n'apportera rien. Concernant les défis environnementaux, nos concitoyens ne font pas confiance aux institutions européennes et pourtant, les attentes sont fortes", explique François Beaudonnet, rédacteur en chef de la rédaction européenne de France Télévisions

Une nostalgie de l'Europe d'avant

Malgré tout, les Français ont envie de croire que l'Europe peut faire bouger les choses. "Les Français ont compris que la bonne échelle pour lutter contre le réchauffement climatique, c'est l'échelle du continent", ajoute François Beaudonnet. "Jusqu'à la fin des années 80, la France était l'un des pays les plus europhiles. Depuis, avec les élargissements, les Français ont l'impression de ne plus reconnaître le projet d'origine. Ils ont une certaine nostalgie de l'Europe d'avant", rapporte Sébastien Maillard, directeur de l'Institut Jacques Delors.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.