Énergie : Bruxelles adopte des mesures d'urgence pour soutenir les PME et les particuliers

Publié
Énergie : Bruxelles adopte des mesures d'urgence pour soutenir les PME et les particuliers
Article rédigé par
N. Ramaherison, France 3 Régions, L. Poinsatte - France 3
France Télévisions

Pour faire face à la flambée des prix, Bruxelles a adopté des mesures d'urgence, vendredi 30 septembre. Les 27 États membres sont appelés à réduire leur consommation mensuelle d'électricité de 10%. L'Union européenne s'attaque surtout aux superprofits des géants du secteur, afin de venir en aide aux PME et les particuliers.

Le prix de l'électricité pèse lourd dans les comptes d'un boucher, dont le contrat vient d'arriver à échéance. Son fournisseur habituel lui propose un tarif neuf fois plus cher que l'an passé. Il a fait jouer la concurrence, mais sa facture augmentera quand même. "Si on avait resigné avec Total, ça aurait été 275 000 euros. On a signé avec EDF, et ça va nous coûter 225 000 euros", dit-il.

Un accord entre les 27

Pour tenter de limiter l'envolée des prix de l'électricité, les 27 se sont mis d'accord dans la matinée du vendredi 30 septembre. Chaque État membre de l'Union pourra demander aux fournisseurs de leur reverser tout ce qu'ils toucheront au-delà de 180 euros le MWh. La somme sera ensuite redistribuée aux entreprises ou aux particuliers, par exemple en renforçant le bouclier tarifaire. "Nos propositions permettent aux États membres d'obtenir plus de 140 milliards d'euros pour amortir le choc", a déclaré la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. Le mécanisme provisoire se mettre en place le 1er décembre, et prendra fin le 30 juin 2023.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.