VIDEO. Union européenne : deux hémicycles, à quel prix ?

Où siègent réellement les députés européens ? Strasbourg ? Bruxelles ? Un Parlement et deux sites, héritage de la construction européenne, mais aussi source de coûts financiers qui alimentent le débat.

FRANCE 2

Un paquebot colossal basé à Bruxelles (Belgique) et le siège officiel, tout en verre et en acier, à Strasbourg (Bas-Rhin). Dans chaque bâtiment, un hémicycle et des dédales de couloirs et de bureaux pour les 751 députés et les fonctionnaires qui font la navette chaque mois entre les deux villes parce que les traités de l'Union l'ont prévu ainsi. Ce grand déménagement, pour une session de quatre jours par mois à Strasbourg, coûterait au bas mot 114 millions d'euros par an et n'a plus de sens pour une majorité de députés.

"C'est beaucoup d'énergie, et c'est surtout une demande de discipline régulière pour s'organiser. Il suffit d'oublier quelque chose qui nous est utile, on ne va pas faire un aller-retour Strasbourg-Bruxelles, on n'a pas le temps. Et puis, écologiquement ce n'est pas tenable et économiquement non plus", déplore Karima Delli, présidente de la commission transports du parlement européen.

300 000 euros de billets de train par session

Avec 30 kilos par élu maximum, au total, plus de 20 tonnes de dossiers et de papiers vont faire la transhumance dans une dizaine de camions. Les fonctionnaires, les assistants, certains députés, et des journalistes accrédités, vont eux faire le trajet en train. Deux TGV spécialement affrétés par le Parlement les attendent sur le quai de la gare de Bruxelles. Soit plus de 300 000 euros de billets dépensés à chaque session.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des drapeaux européens devant la Commission européenne à Bruxelles (Belgique).
Des drapeaux européens devant la Commission européenne à Bruxelles (Belgique). (JOHN THYS / AFP)