Une mairie anglaise efface sans le savoir une œuvre de Banksy

La mairie de Clacton en Angleterre a effacé une œuvre d'art qu'elle jugeait raciste. Un graffiti de l'artiste en vogue Banksy, connu pour ses dessins citoyens et provocateurs. Elle était estimée à 500.000 euros.

(Clacton, ses éoliennes, son drapeau...et son oeuvre de Banksy effacée © REUTERS)

Cela s'appelle une grosse boulette. La mairie de Clacton, au sud-est de l'Angleterre a effacé – sans le savoir – une œuvre de l'artiste de rue Banksy, connu pour ses graffitis engagés. Cette peinture représente des pigeons brandissant des pancartes "les migrants ne sont pas les bienvenues", "retourne en Afrique" et "reste éloigné de nos vers" à destination d'un petit oiseau vert.   

La mairie explique avoir détruit cette œuvre après avoir reçu des plaintes de personnes la jugeant "raciste" et "offensante". Cités par le Daily Telegraph , les responsables de la mairie ont expliqué qu'ils ne savaient pas qu'elle était signée Banksy et ont reconnu que "l'aspect satire politique de l'œuvre leur avait échappé".

Une oeuvre estimée à 500.000 euros

Cette destruction intervient alors que des élections doivent avoir lieu la semaine dans cette petite station balnéaire, l'actuel maire ayant quitté le parti conservateur pour rejoindre le parti pour l'indépendance du Royaume-Uni.

La mairie peut en tous cas se mordre les doigts. Les œuvres de Banksy sont parfois détachées de leur support et vendues plusieurs centaines de milliers d'euros (celle-ci est estimée à plus de 500.000 euros). Par ailleurs, elle aurait pu servir d'attraction touristique à la bourgade qui a invité l'artiste à revenir peindre l'une de ses œuvres.