Cet article date de plus de neuf ans.

Une cinquantaine d'émigrés africains retrouvés morts en Méditerranée

Traverser la Méditerranée sur un canot pneumatique, sans assez d'eau : 53 émigrés africains, partis de Libye, ont trouvé la mort après quinze jours de dérive.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Ils avaient quitté la Libye pour l'Italie. 53 émigrés sont morts de soif, après avoir dérivé pendant deux semaines sur un canot pneumatique qui s'est dégonflé.

Le seul survivant, un Erythréen, a été secouru par des garde-côtes tunisiens, en état de déshydratation avancé. Il a quand même pu expliquer que le bateau avait presque atteint les côtes italiennes lorsque des vents violents l'ont éloigné, et qu'il a commencé à se dégonfler.

Selon le HCR, quelque 170 personnes sont mortes cette année, après avoir quitté la Libye, pour rejoindre les côtes européennes. 1.300 ont réussi à atteindre l'Italie, 1.000 autres sont arrivés à Malte.


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.