Cet article date de plus de sept ans.

Un million de Bosniens touchés par les pires inondations depuis un siècle

Le ministre des Affaires étrangères bosnien compare les destructions engendrées par les crues à celles de la guerre dans les années 1990.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une vue aérienne des inondations dans la ville d'Orasje (Bosnie), le 18 mai 2014. (DADO RUVIC / REUTERS)

Les Balkans affrontent actuellement les pires inondations depuis plus d'un siècle. Plus d'un quart de la population, soit 1 million de personnes, est affecté en Bosnie, a annoncé le ministre des Affaires étrangères bosnien, lundi 19 mai. "Les conséquences des inondations sont terrifiantes", a estimé Zlatko Lagumdzija. Plus de 100 000 maisons et autres bâtiments sont aujourd'hui inutilisables, a-t-il affirmé, comparant les destructions à la guerre qu'a connue le pays entre 1992 et 1995. "Durant le conflit, beaucoup de gens ont tout perdu. Aujourd'hui, ils n'ont à nouveau plus rien." 

REGIS NUSBAUM - FRANCE 3

Déjà 47 morts

Dans les zones les plus touchées, le retrait des eaux laisse en effet découvrir des scènes de désolation : maisons détruites ou ensevelies sous la boue, arbres abattus, villages parsemés de corps d'animaux en décomposition.

Les efforts des secouristes étaient concentrés lundi sur la rivière Save, qui devait atteindre de nouveaux pics en Serbie et en Bosnie. Le bilan est porté à 47 morts dans la région depuis le début des intempéries.

Les autorités des deux pays ont mis en garde contre une "catastrophe épidémiologique" si ces zones n'étaient pas rapidement nettoyées et désinfectées, car on annonce désormais des températures de 30°C.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.