Un jeune Anglais contraint de changer de nom pour ne pas verser 300 euros à Ryanair

Adam Armstrong a payé moins cher en devenant officiellement Adam West, que s'il avait dû payer pour modifier sa réservation sur un vol de la compagnie low-cost.

Un avion de la compagnie irlandaise Ryanair à son atterrisage à l\'aéroport de Manchester (Royaume-Uni), le 26 mai 2015.
Un avion de la compagnie irlandaise Ryanair à son atterrisage à l'aéroport de Manchester (Royaume-Uni), le 26 mai 2015. (ANDREW YATES / REUTERS)

Il s'appelait Adam Armstrong, il est devenu Adam West. Ce jeune Anglais de 19 ans a préféré changer de nom dans la vraie vie, et devant la loi, plutôt que sur son billet d'avion. Il faut dire que, pour une simple modification de sa réservation, la compagnie low-cost Ryanair lui demandait 220 livres (300 euros), beaucoup plus que ce que lui a coûté son changement d'identité, raconte le Guardian.

Un billet commandé avec son pseudo Facebook

Tout à commencé par une erreur du beau-père de sa petite amie, qui lui a réservé un billet pour Ibiza (Espagne) avec le nom qu'il utilisait sur Facebook - Adam West, un acteur qui a joué dans la série Batman, explique le jeune homme. Mais quand cet Anglais de 19 ans a souhaité corriger cette erreur, la compagnie lui a demandé 110 livres par billet. "Tout ce qu'ils ont besoin de faire, c'est appuyer sur la touche 'effacer' de leur clavier, ils veulent me faire payer 220 livres ?", s'est insurgé Adam dans le Guardian.

La seule solution pour lui : changer son nom grâce à un "deed poll", un acte légal gratuit qui permet d'utiliser son nouveau nom dans les documents officiels, puis conduire jusqu'à Liverpool pour y refaire son passeport, pour la modique somme de 103 livres (142 euros). Il conseille d'ailleurs aux voyageurs qui se retrouveraient dans la même situation de faire pareil.

La plupart des compagnies permettent de changer gratuitement le nom sur un billet, mais seulement le jour de la réservation, explique un expert au Guardian. Le journal rappelle également que le président de Ryanair a beaucoup d'imagination quand il s'agit d'augmenter les frais pour les voyageurs : il avait notamment proposé de rendre l'utilisation des toilettes en vol payante.