Julian Assange peut faire appel de son extradition

Julian Assange, cofondateur de WikiLeaks, dispose de quatorze jours pour déposer une demande d'appel devant la Haute Cour de justice à Londres (Royaume-Uni). Arrêté le 7 décembre 2010, il se bat toujours pour ne pas être extradé vers la Suède.

FTV et Reuters

Le recours déposé devant la Cour suprême britannique par le cofondateur de WikiLeaks Julian Assange contre son extradition vers la Suède a été jugé recevable par la Haute Cour de justice de Londres lundi 5 décembre. 

L'Australien, arrêté le 7 décembre 2010 à Londres, jouait une de ses dernières cartes dans une longue procédure d'extradition lancée par la Suède pour une affaire de viol et d'agressions sexuelles présumés. Il pourra donc présenter son dossier devant la Cour suprême britannique.

Une dizaine de supporters étaient présents en chanson à sa sortie de l'audience.

Julian Assange devant la Haute Cour de Justice à Londres - lundi 5 décembre
Julian Assange devant la Haute Cour de Justice à Londres - lundi 5 décembre (Reuters)