Brexit : les dirigeants européens cherchent un terrain d'entente

En direct de Bruxelles, Valéry Lerouge fait le point sur l'avancée des échanges.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Les dirigeants sont enfermés depuis trois heures pour parler du cas britannique. Donald Tusk, le président du Conseil européen, a prévenu : ça passe ou ça casse, il n'y aura pas d'autres sommets pour négocier. "Ce qui est sûr c'est qu'il reste beaucoup de chiffres à préciser, d'espaces à remplir sur les documents de travail distribués aux chefs d'État", détaille en direct de Bruxelles, Valéry Lerouge pour France 2.

Faire des concessions

Le journaliste précise que le but est de faire suffisamment de concessions à David Cameron pour qu'il puisse vanter cet accord auprès de ses concitoyens, mais pas trop pour ne pas toucher aux fondamentaux et donner des idées de chantage à d'autres dirigeants. Les 28 vont maintenant passer à table pour parler de la crise migratoire. Le Brexit reviendra sur le tapis dans la soirée puis lors de la journée de vendredi.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'Union Jack flotte au côté du drapeau européen, à l\'occasion de la visite du Premier ministre britannique, David Cameron, à la Commission européenne, à Bruxelles (Belgique), le 29 janvier 2016. 
L'Union Jack flotte au côté du drapeau européen, à l'occasion de la visite du Premier ministre britannique, David Cameron, à la Commission européenne, à Bruxelles (Belgique), le 29 janvier 2016.  (EMMANUEL DUNAND / AFP)