Turquie : le parti du Premier ministre nettement en tête aux élections municipales

Ce scrutin local a pris la valeur d'un référendum pour Recep Tayyip Erdogan, qui règne depuis douze ans sans partage sur la Turquie mais qui a été fragilisé par une forte contestation et des accusations de corruption.

Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan vote, dimanche 30 mars, à Istanbul (Turquie). 
Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan vote, dimanche 30 mars, à Istanbul (Turquie).  (METIN PALA / ANADOLU AGENCY / AFP)

C'est un scrutin crucial pour l'avenir de son régime islamo-conservateur. Le parti du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan s'est positionné nettement en tête des élections municipales en Turquie, dimanche 30 mars, selon les premiers résultats partiels publiés par les médias.

Le Parti de la justice et du développement (AKP) a recueilli entre 43 et 47% des suffrages au niveau national, après dépouillement d'environ deux tiers des bulletins de vote. Le principal parti d'opposition, le Parti républicain du peuple (CHP), obtiendrait 26% à 28% des suffrages. Les résultats étaient serrés à Istanbul et Ankara, les deux premières métropoles de Turquie, qui seront décisives pour toute victoire finale de l'AKP ou du CHP.

Ce scrutin local a pris la valeur d'un référendum pour Recep Tayyip Erdogan, qui règne depuis douze ans sans partage sur la Turquie mais qui a été fragilisé par une forte contestation et des accusations de corruption.