Union européenne : Christine Lagarde nommée à la tête de la BCE

Jusqu’à présent à la tête du Fonds monétaire internationale, Christine Lagarde va devenir la première femme à prendre la direction de la Banque centrale européenne.

FRANCE 3

Les négociations pour les postes clés dans l’Union européenne ont abouti à un accord à Bruxelles (Belgique) mardi 2 juillet. Christine Lagarde va quitter le Fonds monétaire international (FMI) pour prendre la direction de la Banque centrale européenne. Ce sera la première femme à diriger cette institution. La suite d’un parcours sans faute. Dans les années 1980, l’avocate rejoint McKenzie, un prestigieux cabinet d’affaires américain, où elle va gravir tous les échelons.

Huit ans au FMI

En 2005, elle revient en France : d’abord déléguée du commerce extérieur, elle devient ministre de l’Économie en 2007 dans le gouvernement Fillon. Elle deviendra l’une des femmes les plus puissantes du monde en prenant la tête du FMI, loin de la France et de la politique. Après huit ans à diriger cette institution, elle avait émis le souhait de revenir en Europe. Sa nomination permet à la France d’obtenir un poste clé dans l’UE.

Le JT
Les autres sujets du JT
La patronne du FMI Christine Lagarde à Davos en Suisse, le 21 janvier 2019. 
La patronne du FMI Christine Lagarde à Davos en Suisse, le 21 janvier 2019.  (FABRICE COFFRINI / AFP)