Sept migrants clandestins se noient en tentant d'entrer à Ceuta

Ils faisaient partie d'un groupe de près de 200 personnes, de nationalités indéterminées, qui ont tenté de rallier, à la nage, l'enclave espagnole de Ceuta. 

(Maxppp)

Il n'y a pas que l'île de Lampedusa... Ceuta et Melilla, les deux enclaves espagnoles du Maroc, font aussi figures d'eldorado pour les migrants clandestins. D'après une ONG marocaine, plus de 40 migrants sont morts en 2012 et 2013 en tentant d'y entrer, illégalement.

Ce jeudi, ce sont sept personnes qui se sont noyées, en tentant de rallier Ceuta. Des migrants qui faisaient partie d'un groupe de près de "200 migrants en situation irrégulière" , selon la préfecture marocaine de M'Diq Fnideq. Les opérations de sauvetage se poursuivent - 13 personnes ont été secourues et hospitalisées.

Comme à chaque fois, il y a divergence sur les chiffres. Un porte-parole de la préfecture de Ceuta parle, lui, d'un groupe d'environ "400 subsahariens" . Et un responsable de l'Association marocaine des droits humains fait état de huit morts.