Cet article date de plus de cinq ans.

Séisme en Italie : des réfugiés font un don pour les sinistrés

Quelque 75 migrants et demandeurs d'asile, hébergés dans le sud du pays, ont décidé de donner une partie de leur allocation pour venir en aide aux victimes du tremblement de terre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un secouriste et son chien cherchent des signes de vie dans les débris de bâtiments effondrés à Pescara del Tronto (Italie)  le 25 août 2016 au lendemain d'un séisme. (MAURO UJETTO / NURPHOTO / AFP)

Ils ont tenu à témoigner leur solidarité au pays qui les a acceuillis. Les 75 migrants, réfugiés et demandeurs d'asile, hébergés dans une centre d'accueil de Calabre, dans le sud de l'Italie, ont décidé de faire un geste pour venir en aide aux victimes du séisme qui a dévasté le centre de l'Italie, ont rapporté Corriere della sera et Vita (en italien), mercredi 24 août.

Un geste modeste mais symbolique

Chacun d'entre eux a convenu de faire un don de 2,50 euros. Cela correspond à leur "argent de poche", la petite somme d'argent qui leur est allouée chaque jour pour leurs dépenses personnelles. A eux tous, ils vont donc verser 187,50 euros au fond de soutien aux victimes du tremblement de terre. 

A l'instar de ces demandeurs d'asile, l'Italie a commencé à se mobiliser, jeudi, multipliant les initiatives, privées ou publiques, pour venir en aide aux centaines de gens ayant perdu leur toit et parfois tous leurs biens. Le tremblement de terre a fait au moins 250 morts, selon un nouveau bilan communiqué jeudi par les services de la protection civile. Et au moins 365 personnes ont été blessées et évacuées vers des hôpitaux, selon une estimation fournie par la protection civile italienne.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Séisme en Italie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.