Cet article date de plus de quatre ans.

Italie : l'émouvante lettre d'un pompier à une petite fille morte lors du séisme

"Pardonne-nous d’être arrivés trop tard. Malheureusement, tu avais déjà arrêté de respirer", a écrit un pompier, qui a participé aux recherches et qui a sorti la fillette des décombres.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des proches des victimes du séisme, qui a frappé l'Italie le 24 août 2016, lors des funérailles, trois jours plus tard, à Pescara del Tronto (Italie). (ALESSIO PADUANO / ANADOLU AGENCY / AFP)

Trois jours après le violent séisme qui a fait au moins 291 morts en Italie, l’Italie est en deuil et rend hommage aux victimes. Le site du quotidien italien La Repubblica (en italien) a relayé la lettre qu'un pompier a adressé à la petite Giulia, 9 ans, qui est morte à Pescara del Tronto, lors du tremblement de terre.

"Salut ma petite, pardon d'être arrivé si tard. Malheureusement, tu avais déjà cessé de respirer, mais je veux que tu saches, depuis là-haut, que nous avons tout fait pour t'extraire de là. Quand je retournerai chez moi à L'Aquila, je saurai qu'il y a un ange qui me regarde depuis là-haut et, la nuit, tu seras une étoile brillante. Salut Giulia, même si tu ne m'as jamais connu, je te veux du bien. Andrea", a écrit le pompier sur un papier scotché à son petit cercueil blanc.

Giulia a perdu la vie en protégeant sa petite sœur, Giorgia, 5 ans. Cette dernière a été extraite des décombres, sans une égratignure mais couverte de poussière.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.