Italie : l'avalanche meurtrière aurait un lien avec le séisme

En direct de Rome, Natalia Mendoza, correspondante de France 3 en Italie, nous explique en quoi le séisme du mercredi 18 janvier pourrait avoir un lien avec l'avalanche meurtrière de Farindola.

Voir la vidéo
FRANCE 3
"L'épicentre du séisme d'hier se trouve à proximité de cet hôtel, dans la même zone" explique Natalia Mendoza, correspondante de France 3 à Rome (Italie). "Cela fait six mois que la terre n'arrête pas de trembler dans cette région centrale de l'Italie. Je rappelle qu'en août dernier, 300 personnes avaient péri à Amatrice suite à un violent séisme. En octobre dernier, une nouvelle secousse très puissante à quelques kilomètres de là. Hier, c'était trois violentes secousses qui ont frappé les habitants de cette zone. Vous pouvez imaginer le traumatisme  des habitants de cette région centrale de l'Italie."
45 000 secousses dans cette zone
"Selon l'institut italien de géophysique, depuis le 24 août dernier, près de 45 000 secousses ont été enregistrées dans cette zone" poursuit la journaliste. "Les géologues affirment qu'il s'agit de la même séquence sismique. Il faut savoir que l'Italie se trouve à cheval sur deux plaques tectoniques, sur cette zone en particulier cette zone du massif des Apennins, la plaque Adriatique glisse très lentement sous la plaque européenne. Cela fait de l'Italie le pays le plus exposé aux risques sismiques en Europe."

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Avalanche.
Avalanche. (VIGILI DEL FUOCO / DPA / AFP)