Italie : dans les ruines d'Amatrice

Le village d'Amatrice, situé au nord de Rome a été détruit par un tremblement de terre en août 2016. France 2 est retournée dans les décombres.

Voir la vidéo
France 2

La reconstruction du village d'Amatrice, dans le nord de l'Italie, va prendre des années. Quatre mois après le tremblement de terre dévastateur qui avait fait 300 morts, Amatrice est désormais une ville fantôme. Il reste encore quelques clochers, vestiges d'une splendeur passée de cet endroit surnommé, "la ville au cent églises." 2700 personnes vivaient ici, dont Luca Grillotti, le géomètre de la municipalité. Il a accepté de montrer la "zone rouge" de la ville sinistrée. "Ici à droite, c'était ma maison (...) Quand je regarde ça, c'est une partie de ma vie qui s'est envolée", déclare l'homme ému. Sa demeure était située dans ce qui était la rue principale de la ville.

L'optimisme pour reconstruire la ville

Comme 2000 autres personnes, Luca Grilloti a dû trouver une solution provisoire pour se reloger rapidement. Il vit dans un préfabriqué. Seuls les pompiers travaillent encore à Amatrice. Ils sont chargés de faire des relevés d'amiante avant le déblaiement. 600 personnes travaillent sur l'après-séisme. Selon les pompiers, il faudra au moins 2 ans pour déblayer tous les gravats d'Amatrice. Symboliquement, la mairie souhaite qu'une boulangerie et un restaurant ouvrent dans la ville.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le village d\'Amatrice le 20 septembre 2016, presqu\'un mois après le séisme qui a frappé le centre de l\'Italie.
Le village d'Amatrice le 20 septembre 2016, presqu'un mois après le séisme qui a frappé le centre de l'Italie. (ANNETTE REUTHER / DPA)