Cet article date de plus de douze ans.

Séisme en Italie : "Comment dormir alors que la terre tremble encore ?"

Après le séisme qui a fait six morts et d'importants dégâts hier matin dans le nord de l'Italie, 3.000 personnes ont passé la nuit dans des tentes ou des refuges de fortune. Entre les répliques et sous la pluie, les autorités n'ont pas encore fini de recenser les dégâts.
Article rédigé par Alexandre Chassignon
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Franceinfo (Franceinfo)

Ils ont senti la terre trembler quatre fois
au cours de la nuit. Les habitants de l'Emilie-Romagne, région italienne la
plus touchée par le séisme d'hier matin, ont parfois préféré quitter leur
domicile. Ils sont en tout 3.000 déplacés.

Vingt-quatre répliques, dont
quatre d'une magnitude supérieure à 3, ont secoué la région la nuit dernière.
Rien de comparable au séisme de magnitude 6 d'hier, qui a fait six morts et 50 blessés.

Mais de quoi convaincre des centaines de personnes de dormir dans leur voiture, sur un parking, le plus loin possible de tout bâtiment. D'autres ont préféré les tentes bleues installées par la Croix-Rouge.

"Mille années d'histoire qui disparaissent" - le maire de Finale Emilia

La tour de l'horloge de Finale
Emilia, dont une moitié s'est écroulée et le matin et l'autre l'après-midi, sert de symbole à la catastrophe.

Ce sont "mille années d'histoire qui disparaissent",
déplore Fernando Ferioli, le maire de la ville. Le ministère de la Culture confirme que  "les dommages causés au patrimoine
culturel, selon les premières constations, s'avèrent
importants". L'évaluation des dégâts ne fait que commencer.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.