Cet article date de plus de neuf ans.

Sarkozy : "Il ne faut pas jouer avec l'histoire" franco-allemande

Publié Mis à jour
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Nicolas Sarkozy a estimé que les propos tenus par certains responsables socialistes et dénoncés comme "germanophobes" au sein de la majorité "déconsidèrent ceux qui les ont prononcés". Le chef de l'Etat s'exprimait lundi au cours d'une conférence de presse avec Angela Merkel.

Les tractations entre la France et l'Allemagne sur la gestion de la crise de la dette au sein de la zone euro ont donné matière à controverse politique, lundi 5 décembre. 

A moins de cinq mois du premier tour de la présidentielle, la gauche a fait feu de tout bois contre le "diktat" imposé par l'Allemagne, amenant la  droite à instruire son procès en "germanophobie"

Ces propos "déconsidèrent" ceux qui les ont prononcés, a estimé Nicolas Sarkozy lors d'une conférence de presse commune à l'Elysée avec la chancelière allemande, Angela Merkel.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.