Cet article date de plus de dix ans.

Russie : Poutine recase ses ex-ministres au Kremlin

Le président russe, réélu en mars après quatre ans passés au poste de Premier ministre, a nommé plusieurs membres de son ancien gouvernement à des postes clés de l'administration présidentielle.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Vladimir Poutine (au centre) avec les membres du nouveau gouvernement russe le 21 mai 2012, à Moscou (Russie). (ALEXSEY DRUGINYN / RIA NOVOSTI)

Ils ne sont plus ministres, mais ne resteront pas sur le carreau. Le président russe, Vladimir Poutine, a nommé, mardi 22 mai, plusieurs personnalités de son ancien gouvernement à des postes au sein de l'administration présidentielle.

Elu en mars pour un troisième mandat présidentiel après un intérim de quatre ans comme Premier ministre, le chef de l'Etat a annoncé, lundi, la composition du nouveau gouvernement. Si ses plus proches alliés ont gardé l'essentiel des postes clés, certains n'ont pas été reconduits. Ils ont en revanche fait leur apparition dans l'organigramme du Kremlin.

Les ex-ministres du Transport, du Développement économique, de l'Education, de la Santé, de la Communication, et des Ressources naturelles ont été nommés à des postes de conseillers. L'ex-ministre de l'Intérieur, Rachid Nourgaliev, dont le mandat a été entaché ces derniers mois par un vaste scandale de tortures policières, a été nommé secrétaire adjoint du Conseil de sécurité. Enfin l'ex- vice-Premier ministre est devenu le chef de l'administration présidentielle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.