Cet article date de plus de huit ans.

Russie : Kalachnikov reçoit un hommage national

Mikhaïl Kalachnikov, l'inventeur de l'arme à feu AK-47, doit être enterré ce vendredi. Il a reçu ce matin les honneurs d'une cérémonie nationale.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Reuters)

Mort lundi à 94 ans, Mikhaïl Kalachnikov, l'inventeur du
fusil d'assaut du même nom (aussi appelé AK-47), a reçu un hommage national ce
vendredi matin, et sera enterré dans un cimetière réservé aux grandes figures
de l'armée russe.

Trois salves de fusil d'assaut AK-47, drapeau national,
gerbes de roses et d'œillets, gardes d'honneur et présence du président russe
Vladimir Poutine : rien n'est trop beau pour rendre hommage au concepteur
de l'arme distribuée à environ 100 millions d'exemplaires dans le monde.

La cérémonie s'est déroulée dans l'immense salle du complexe
du mémorial militaire à Mytichtchi, près de Moscou. Inauguré en juin dernier, c'est une sorte de Panthéon pour les grands hommes, notamment les militaires. Pour l'instant,
seul un soldat inconnu de la Seconde Guerre mondiale y reposait.

"Les funérailles de Mikhaïl Timofeïevitch Kalachnikov
vont se dérouler conformément au protocole d'État, qui prévoit la participation
des plus hauts responsables de l'État, ainsi que celle de l'escorte d'honneur
et d'un orchestre
", a indiqué l'administration du cimetière.

Mikhaïl Kalachnikov est décédé lundi des suites d'une longue
maladie à Ijevsk, à 1.300 kilomètres à l'est de Moscou, là où se situe la
société de fabrication d'armes portant son nom.

Le cercueil de Kalachnikov a été transporté à Moscou jeudi. Environ
60.000 personnes étaient venues lui rendre hommage à Ijevsk.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.