Roumanie : le village sans parents

Ce sont des enfants condamnés à grandir à des centaines de kilomètres de leurs parents : des petits Roumains dont le père et la mère sont partis travailler en Europe de l'Ouest pour mieux gagner leur vie. 100 000 à 300 000 enfants seraient concernés.

Voir la vidéo
FRANCE 2

C'est l'une des régions les plus pauvres d'Europe, à l'est de la Roumanie. À huit ans, Florin grandit seul avec ses grands-parents. Son père et sa mère travaillent à 2 000 kilomètres de lui. Ses parents envoient 100 euros par mois à la maison. Peu après la naissance de Florin, sa mère, Anna, est partie en Italie pour devenir aide-soignante. Depuis, il ne voit ses parents qu'une fois par an, mais leur téléphone tous les soirs.

15% de la population roumaine travaille à l'étranger

Dans sa classe de CE1, Florin est loin d'être seul dans ce cas. "Ma maman est partie en Allemagne", témoigne un enfant. "Le mien, en France", explique une fillette. Des familles brisées par la distance, et des villages entiers peuplés uniquement de personnes âgées et d'enfants. Aujourd'hui, 3 millions de Roumains travaillent à l'étranger ; c'est 15% de la population.

Le JT
Les autres sujets du JT
Ce sont des enfants condamnés à grandir à des centaines de kilomètres de leurs parents : des petits Roumains dont le père et la mère sont partis travailler en Europe de l\'Ouest pour mieux gagner leur vie. 100 000 à 300 000 enfants seraient concernés.
Ce sont des enfants condamnés à grandir à des centaines de kilomètres de leurs parents : des petits Roumains dont le père et la mère sont partis travailler en Europe de l'Ouest pour mieux gagner leur vie. 100 000 à 300 000 enfants seraient concernés. (FRANCE 2)