Texte du PS contre Merkel : l'auteur de la fuite dans le collimateur

"Si nous retrouvons celui a fourni ce texte à la presse, je demanderai qu'il soit suspendu du PS", assure Jean-Christophe Cambadélis, l'un des rédacteurs du texte.

Le socialiste Jean-Christophe Cambadélis, le 27 octobre 2012 au congrès du PS de Toulouse.
Le socialiste Jean-Christophe Cambadélis, le 27 octobre 2012 au congrès du PS de Toulouse. (REMY GABALDA / AFP)

Règlements de comptes en vue au PS. Jean-Christophe Cambadélis, secrétaire national du parti aux questions européennes, a assuré lundi 29 avril sur LCI qu'il demanderait la suspension de l'auteur de la fuite du document anti-Merkel. Ce texte, transmis anonymement à la presse, est à l'origine de la vive polémique qui secoue la gauche française à propos de la relation franco-allemande.

Le député de Paris, qui a présidé à la rédaction du texte, a évoqué un "brouillon écrit à plusieurs mains""était reprise toute une série de formules énoncées dans le PS depuis plusieurs semaines". "Ce brouillon ne devait pas se retrouver dans la presse", a poursuivi celui qui a tenté en vain de devenir Premier secrétaire.

"Si nous retrouvons celui qui a fourni ce texte à la presse, je demanderai qu'il soit suspendu du PS." Le texte initial du parti, corrigé ensuite, qualifiait Angela Merkel de "chancelière de l'austérité" et l'accusait d'"intransigeance égoïste".