Couple franco-allemand : Copé et Fillon d'une même voix pour critiquer Hollande

Le président de l'UMP et l'ex-Premier ministre dénoncent dans un communiqué commun le rôle du président dans la dégradation de la relation Paris-Berlin.

Jean-François Copé et François Fillon, le 24 avril 2013 à Paris.
Jean-François Copé et François Fillon, le 24 avril 2013 à Paris. (MARTIN BUREAU / AFP)

Une fois n'est pas coutume : Jean-François Copé et François Fillon sont d'accord. Le président de l'UMP et l'ex-Premier ministre signent un communiqué commun, lundi 29 avril, dans lequel ils "dénoncent la responsabilité personnelle" de François Hollande "dans la dégradation continue et consternante de la relation franco-allemande".

Les deux UMP critiquent "le climat germanophobe qui gagne le PS et son allié d'extrême gauche", désignant sous cette expression Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de gauche. "Dès le début de son quinquennat, au sommet de Bruxelles le 29 juin 2012, le nouveau président français a manœuvré pour tenter d'isoler la chancelière allemande. Ce comportement indigne, guidé par des préoccupations bassement partisanes, a donné le ton de ce que serait, désormais, sa relation avec l'Allemagne. Le résultat est catastrophique", tranchent-ils.

"Ce choix politique, tout comme cette attitude dédaigneuse du président français, sont une insulte à tous ceux qui, depuis le général de Gaulle et Konrad Adenauer, ont su consacrer toute leur énergie et mettre tout leur talent au service d’une relation devenue exceptionnelle et faisant figure de modèle pour le monde entier", écrivent Jean-François Copé et François Fillon.