"L’Ecosse doit absolument revenir le plus rapidement possible au sein de l’UE", juge l'ancien eurodéputé Christian Allard

Christian Allard, ancien député écossais au Parlement européen, était l’invité du 23 heures de franceinfo vendredi 1er janvier.

FRANCEINFO

Installé en Ecosse depuis 1986, le Français Christian Allard s'est marié à une Écossaise et est devenu député européen en 2019 avant de perdre son siège un an plus tard à cause du Brexit. "J'espère le récupérer. C'est évident. L'Ecosse a voté à plus de 62% pour rester dans l'Union européenne et doit absolument revenir le plus rapidement possible au sein de l'UE, comme l'Irlande, comme Gibraltar qui garde la libre circulation des personnes et reste, avec l'Irlande du Nord, dans le marché unique", assure-t-il sur franceinfo vendredi 1er janvier.

"Boris Johnson ne représente que l'Angleterre"

En 2014, un référendum pour ou contre l'indépendance a eu lieu et les Ecossais ont voté contre. "En 2014, on nous a dit que pour rester dans l'UE, il fallait voter non à l'indépendance. Pourtant, nous n'y sommes plus. Les sondages sont clairs. À plus de 58%, les Ecossais veulent être indépendants", martèle l'ancien député européen.

"Ce n'est pas que le Brexit qui a changé les choses, c'est surtout la montée du populisme de Boris Johnson et son incompétence à manœuvrer un accord post-Brexit pour la Grande-Bretagne. Son incompétence a fait qu'il a laissé l'Irlande du Nord se rapprocher de la République d'Irlande. Boris Johnson ne représente que l'Angleterre", conclut Christian Allard depuis Aberdeen.

Christian Allard
Christian Allard (FRANCEINFO)