VIDEO. Quand les petites communes accueillent des migrants

Confronté à un afflux de migrants, l'État français ouvre des centres d'accueil dédiés aux demandeurs d'asile dans des petites communes, comme celle de Loudun, dans la Vienne.

France 3

La ville de Loudun est une petite commune de la Vienne. Loin de l'agitation de Paris ou de Calais, elle va désormais accueillir un centre de migrants. Depuis un mois 36 personnes qui attendent l'étude de leur demande d'asile sont installées sur un site en pleine campagne. Ils viennent d'Éthiopie, du Soudan, d'Afghanistan, du Nigéria ou encore d'Éthiopie.

Logé en appartement

Babatunde Oyedeje est un migrant venu du Nigeria. "Avant, je vivais d'hôtel en hôtel entre Paris et Corbeil Essonne. Je suis très heureux de commencer cette nouvelle vie dans la campagne française", explique Babatunde Oyedeje. Ici il est logé dans un appartement confortable où chacun a sa propre chambre. L'État finance 15 euros par jour et par personne pour cet hébergement qui reste une solution temporaire, jusqu'à deux ans. Le temps pour eux de savoir s’ils pourront rester en France. En attendant, le père de famille ne pourra pas travailler, mais ses enfants seront scolarisés à Loudun.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des demandeurs d\'asile du centre d\'accueil de Pouilly-en-Auxois assistent à la séance d\'entraînement de l\'équipe de football à laquelle certains migrants participent, mercredi 20 avril 2015.
Des demandeurs d'asile du centre d'accueil de Pouilly-en-Auxois assistent à la séance d'entraînement de l'équipe de football à laquelle certains migrants participent, mercredi 20 avril 2015. (CLEMENT PARROT / FRANCETV INFO)