Quand le pape François était videur en boîte de nuit

Le Saint-Père a dévoilé à des paroissiens qu'il avait multiplié les petits boulots durant sa jeunesse.

Le pape François salue la foule massée place Saint-Pierre (Vatican), mercredi 4 décembre 2013.
Le pape François salue la foule massée place Saint-Pierre (Vatican), mercredi 4 décembre 2013. (FILIPPO MONTEFORTE / AFP)

"Désolé, messieurs dames, ça ne va pas être possible, c'est une soirée privée". Ces mots, le pape François les a peu ou prou prononcés dans sa jeunesse, alors qu'il officiait comme videur dans une boîte de nuit. C'est en tout cas ce qu'il a confié, dimanche 1er décembre, à des paroissiens de l'église Saint-Cyrille-d'Alexandrie, dans la banlieue de Rome, rapporte lundi le journal officiel du Vatican, L'Osservatore Romano (en italien, PDF).

Face aux fidèles, le Saint-Père a également confié que son expérience de professeur de littérature et de psychologie lui a été utile pour comprendre comment faire revenir les déçus de la religion vers l'Eglise.

La vie professionnelle du pape a en tout cas été bien remplie. Avant de se lancer à corps perdu dans la religion, celui qui était connu sous le nom de Jorge Mario Bergoglio a officié comme balayeur, et a effectué des tests dans un laboratoire pharmaceutique, rapporte l'agence américaine Catholic News Service.