Pologne : une élection présidentielle serrée entre Duda et Trzaskowsk

En Pologne, le président candidat à sa réélection, Andrzej Duda, est arrivé en tête de la présidentielle dimanche 28 juin. Mais malgré une épidémie de coronavirus bien gérée, sa victoire au second tour n'est pas certaine.

FRANCEINFO

Andrzej Duda est arrivé en tête du premier tour de l’élection présidentielle dimanche 28 juin avec 43% des voix. Mais son principal adversaire, Rafal Trzaskowsk, a créé la surprise en promettant de réparer les liens avec l’UE. Le candidat libéral et maire de Varsovie est arrivé deuxième avec plus de 30% des suffrages.

L’extrême droite en arbitre

Pour le second tour, rien n’est joué. Le candidat libéral peut compter sur des reports de voix au second tour favorables, contrairement au président sortant dont la réélection n’est pas gagnée. Pour la première fois, l’extrême droite pourrait avoir un rôle décisif après avoir obtenu plus de 6% des voix. Les deux finalistes ont déjà tenté de séduire ces électeurs dans leurs premières déclarations dimanche soir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des partisans du président sortant Andrzej Douda, le 21 juin 2020 à Cracovie (Pologne).
Des partisans du président sortant Andrzej Douda, le 21 juin 2020 à Cracovie (Pologne). (BARTOSZ SIEDLIK / AFP)