Polémique sur les salaires des grands patrons en Grande-Bretagne

En Grande-Bretagne, les salaires des grands patrons font débat. Ils ont bondi de 10% l’an dernier alors qu’il y a quelques jours, Theresa May, la Première ministre dénonçait des écarts de salaires trop importants.

FRANCE 2

Il est le patron le mieux payé d’Angleterre, Martin Sorrell, PDG de la plus grande agence de publicité au monde gagne 10 000 euros par heures même quand il dort. 90 millions d’euros de salaire au total l’an dernier. Le montant de sa rémunération s’est envolé comme beaucoup d’autres. À la City, les 100 patrons des plus grandes entreprises britanniques ont gagné en moyenne 6,5 millions d’euros soit 10% d’augmentation.

Un grand patron gagne 140 fois plus qu’un salarié

"On n’a l’impression qu’il n’y a plus de limites, aucune restriction à ces salaires. Mais il n’y a aucune raison pour que ça augmente autant. Leur travail n’est pas devenu d’un coup plus difficile", explique Stefan Stern, du cabinet High Pay centre.
En 1998, par rapport à un salaire moyen d’un anglais, un grand patron gagnait 47 fois plus. Désormais, le salaire du dirigeant est 140 fois supérieur. "Il faut être plus sévère vis-à-vis du comportement de certaines grandes entreprises", estime pour sa part Theresa May.

Le JT
Les autres sujets du JT
Big Ben, à Londres (Royaume-Uni), le 8 mai 2015.
Big Ben, à Londres (Royaume-Uni), le 8 mai 2015. (LEON NEAL / AFP)