Cet article date de plus de neuf ans.

Plan d'austérité en Grèce : démissions en chaîne dans le gouvernement

Alors que le Premier ministre grec annonçait hier que les trois partis composant la coalition gouvernementale grecque étaient parvenus à un accord sur de nouvelles mesures d’austérité, 6 ministres et secrétaires d'Etat viennent de présenter leur démission. Plusieurs milliers de personnes sont descendues dans les rues pour protester contre le plan de rigueur à l’appel des syndicats. Ils ont lancé un mot d’ordre de grève générale de 48 heures.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Les trois partis membres de la coalition gouvernementale étaient
parvenus à un accord laborieux dans la nuit de mercredi à jeudi. Un plan d’économie
drastique nécessaire pour obtenir une aide financière de 130 milliards d’euros
afin d’éviter le défaut de paiement.

Un plan qui n’aura pas tardé à faire voler en éclats l’unité
de façade entre les socialistes, la droite et l’extrême-droite (Laos). Dès le
milieu de matinée, le leader du Laos faisait savoir qu’il ne voterait pas ces
mesures. Quelques heures plus tard, les quatre ministres de son parti
présentaient leur démission. Deux membres socialistes du gouvernement ont
également annoncé qu'ils jettaient l'éponge. 

Ce plan d’austérité doit normalement être adopté dans la
nuit de dimanche à lundi par le parlement. Si les socialistes et les
conservateurs restent unis les mesures seront adoptées. Les deux partis étant
majoritaires même sans les voix des députés extrémistes. Ce soir, le Premier
ministre réuni un conseil des ministres pour préparer le texte exact sur lequel
devront trancher les députés.

Le gouvernement de Lucas Papademos qui subit une forte
pression de la zone euro pour adopter ces mesures d’austérité. Mais la pression
vient également de l’intérieur. Les syndicats, hostiles à une nouvelle cure de
rigueur, ont entamé une grève générale de 48 heures. Plusieurs milliers de personnes
ont défilé dans les rues d’Athènes ce matin. Ils recommenceront demain avant de
se donner rendez-vous dimanche soir devant le parlement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.