Cet article date de plus de six ans.

Percée historique de la gauche radicale en Espagne

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Percée historique de la gauche radicale en Espagne
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

En Espagne, la traditionnelle représentation politique du pays a volé en éclats. Les listes issues du mouvement des "indignés" ont réalisé un score historique aux élections municipales et régionales.

Ada Colau est le symbole du séisme électoral qui secoue le pays et la grande gagnante à Barcelone. Une victoire contre les nationalistes catalans, fêtée jusqu'au bout de la nuit. Cette figure de la lutte contre les expulsions des familles frappées par la crise a su rassembler autour d'elle une large alliance anti-libérale, portée par le souffle des indignés et alliée à Podemos. "Aujourd'hui nous sommes fiers de ce processus. Cela ne se produit pas seulement à Barcelone, c'est une révolution démocratique", s'est félicité la candidate après l'annonce des résultats.

La droite en perte de vitesse

Même scène de liesse à Madrid, le mouvement "Ahora Madrid", lui aussi soutenu par Podemos, talonne le parti populaire, 20 sièges, contre 21. Une alliance avec les neuf élus du parti socialistes permettrait de conquérir la mairie de Madrid, à droite depuis 23 ans. Avec 27% au niveau national, le parti populaire reste en tête du scrutin mais perd dix points.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.