Pays basque: ETA prête à un cessez-le-feu

L'organisation indépendantiste s'est dite prête dimanche à un cessez-le-feu

Voiture dans laquelle circulaient trois membres présumés d\'ETA, interpellés près de Pau le 7 juillet 2009
Voiture dans laquelle circulaient trois membres présumés d'ETA, interpellés près de Pau le 7 juillet 2009 (© F3)
L'organisation indépendantiste s'est dite prête dimanche à un cessez-le-feuL'organisation indépendantiste s'est dite prête dimanche à un cessez-le-feu

Condition posée: que le gouvernement espagnol accepte l'organisation d'un référendum sur l'indépendance du Pays basque.

L'organisation d'un tel vote recueille l'approbation d'une majorité de Basques interrogés lors d'enquêtes d'opinion.

Les dirigeants espagnols "seraient-ils prêts à respecter la décision d'une majorité du peuple basque ?", demande le communiqué d'ETA.

Le gouvernement de Madrid n'a apporté aucune réponse dans l'immédiat mais les principaux partis politiques espagnols sont clairement opposés à un vote sur l'indépendance du Pays basque.

L'ETA est tenue pour responsable de la mort de plus de 800 personnes en 40 ans de campagne armée visant à obtenir la création d'un Etat basque indépendant dans le nord de l'Espagne et le sud-ouest de la France.