VIDEO. Des migrants sauvés du naufrage en Méditerranée grâce à un policier de Poissy

Un Kurde irakien s'est rendu au commissariat de Poissy pour expliquer que son frère était sur un navire en perdition, au large de la Grèce. Une fonctionnaire du commissariat des Yvelines a alerté les autorités.

SARAH BERNUCHON et ANTOINE MOREL - FRANCE 2

Un naufrage d'immigrants a été évité de justesse en Méditerranée grâce à l'alerte donnée par le commissariat de Poissy (Yvelines), à quelque 2 000 km de là. Samedi 9 novembre, un Kurde irakien de 33 ans, parlant mal le français, se présente au commissariat de Poissy et explique avoir reçu un appel désespéré de son frère. Celui-ci se trouve avec une trentaine de personnes à bord d'une barque en grande difficulté en Méditerranée. L'embarcation menace de chavirer à cause du mauvais temps.

C'est une gardienne de la paix du commissariat qui a pris l'affaire au sérieux et a immédiatement prévenu le centre de commandement des Yvelines. Les officiers de permanence ont alors informé le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de Méditerranée (Cross Med) à Toulon (Var), qui a ensuite saisi les autorités grecques.

Dimanche 10 novembre, les autorités grecques ont récupéré un bateau avec à son bord 31 migrants dont 4 mineurs, au large des côtes de l'île de Céphalonie, en mer ionienne, entre la Grèce et l'Italie.

Les garde-côtes grecs ramènent dans le port de Ierapetra (Crête) des migrants sauvés en Méditerranée, le 9 novembre 2013.
Les garde-côtes grecs ramènent dans le port de Ierapetra (Crête) des migrants sauvés en Méditerranée, le 9 novembre 2013. (GIANNIS POLITIS / AFP)