Naufrages en Méditerranée : sommet de crise ce jeudi à Bruxelles

Après les récents naufrages de bateaux de migrants qui ont fait des centaines de victimes, l'Union européenne réunit ce jeudi 23 avril à Bruxelles un sommet extraordinaire pour adopter une série de mesures.

France 2

Première décision des chefs d'État européens, ce jeudi 23 avril, le doublement des moyens de l'opération Triton, destinée à lutter contre l'immigration clandestine. Avec plus de bateaux, plus d'avions et plus d'hélicoptères, la mission européenne sera dimensionnée comme l'opération italienne Mare Nostrum, qui avait prouvé son efficacité, comme l'explique le correspondant de France 2 à Bruxelles, François Beaudonnet.

Détruire les bateaux des passeurs ?

Les Européens discuteront également du démantèlement systématique des bateaux utilisés par les réseaux de passeurs, souvent de vieux chalutiers. Problème : il faudrait pour ce faire un mandat de l'ONU, que l'Europe n'obtiendra pas.

Il n'y aura pas non plus de quotas de réfugiés par pays, mais l'on devrait proposer à 5 000 Syriens d'être accueillis dans les pays qui se porteront volontaires. Ce sommet montre que l'Europe se préoccupe du sort des migrants, mais les décisions les plus importantes resteront à prendre.

Le JT
Les autres sujets du JT