Naufrage en Méditerranée : le capitaine et un membre de l'équipage incarcérés

En direct de Catane, Nathalie Perez fait un point sur l'enquête après le naufrage d'un chalutier qui transportait des centaines de migrants.

FRANCE 3

Un chalutier a fait naufrage en Méditerranée dimanche 19 avril avec, à son bord, 800 migrants. Seuls 27 hommes ont pu être sauvés. Ils sont arrivés à Catane ce mardi 21 avril dans la nuit. Parmi eux figuraient le capitaine et un membre de l'équipage, des présumés passeurs. Ils ont tous deux été placés en garde à vue, puis incarcérés.

Accusés de trafic d'êtres humains et homicides involontaires

"Leur garde à vue a duré toute la journée, et vendredi, ils devraient être présentés à un juge d'instruction et mis en examen pour trafic d'êtres humains et homicides involontaires", rapporte Nathalie Perez, en direct de Catane, en Sicile.

Le capitaine du chalutier, un Tunisien de 27 ans "est accusé d'avoir surchargé son navire et d'avoir effectué de mauvaises manœuvres qui auraient provoqué le naufrage", détaille la journaliste de France 3. "Le deuxième homme, un membre de l'équipage, un ressortissant syrien, ne serait autre que le passeur présumé. Selon la police, il aurait encaissé entre 300 et 600 euros par migrant pour effectuer le voyage", poursuit Nathalie Perez. Enfin, le bilan actuel de "800 morts pourrait encore s'alourdir".

Le JT
Les autres sujets du JT