Naufrage en Méditerranée : le capitaine et un membre d'équipage en garde à vue

En direct direct de Catane, Nathalie Perez fait un point sur la situation après le naufrage du chalutier transportant plus de 800 migrants.

France 3

Seules 28 personnes ont survécu au naufrage d'un chalutier en mer Méditerranée, dimanche 19 avril. Le bateau transportait plus de 800 migrants. Parmi les rescapés figurent le capitaine et un membre d'équipage du chalutier. Ils ont été placés en garde à vue. "Le capitaine, un Tunisien aurait tenté de se faire passer pour un migrant rescapé, le deuxième homme est un membre de l'équipage, un ressortissant syrien qui ne serait autres que le passeur présumé", précise Nathalie Perez ajoutant que "tous deux risquent d'être mis en examen pour trafic d'êtres humains et homicide involontaire. Ils pourraient être incarcérés en Sicile".

Le bilan pourrait s'alourdir

Les interrogatoires des autres rescapés se poursuivent pour tenter de savoir combien de personnes se trouvaient à bord du chalutier. "Ce matin, on parlait de 800 morts, un bilan qui pourrait peut-être s'alourdir. Il faut savoir que depuis le début de l'année, en Italie, il y a trente fois plus de morts que l'an dernier sur la même période", conclut la journaliste de France 3, en direct de Catane.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants survivants du naufrage survenu en Méditerranée le 19 avril 2015 arrivent à Catane, en Sicile (Italie).
Des migrants survivants du naufrage survenu en Méditerranée le 19 avril 2015 arrivent à Catane, en Sicile (Italie). (ALBERTO PIZZOLI / AFP)