Migrants : la ville de Catane est sous pression

Après les naufrages de migrants clandestins en Méditerranée, les dirigeants de l'Union européenne tentent de trouver une solution.

FRANCE 3

La situation est urgente. Après les nombreux drames de migrants en Méditerranée, les dirigeants de l'Union européenne se sont réunis à Bruxelles pour un conseil européen extraordinaire sur le sujet, ce jeudi 23 avril.
À Catane, la population est sous pression et demande une réaction de l'Europe. Ici, 5 000 réfugiés sont entassés dans le centre de rétention. Un restaurateur déplore l'installation de migrants, en face de son enseigne : "Vous voyez ils sont à nos pieds. On a un restaurant, ça ne donne pas une belle image", lance Paolo, face à la caméra de France 3.

"C'est déjà la crise, c'est trop difficile"

Il n'est pas le seul Sicilien exaspéré par la situation. "Moi je n'ai déjà pas de travail, vous comprenez bien que je ne peux pas aider ces étrangers", lâche une dame. "Pour toute la population de Catane et de la Sicile, c'est déjà la crise, c'est trop difficile".
Les associations caritatives de la ville sont, elles, débordées. Elles ne peuvent plus répondre à la demande. "L'Europe pense comme Ponce Pilate, elle s'en lave les mains et ne veut pas assumer", juge le directeur de Caritas Catane, Don Piero Galvano.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants arrivent dans le port de Catane, en Sicile (Italie), le 23 avril 2015.
Des migrants arrivent dans le port de Catane, en Sicile (Italie), le 23 avril 2015. (ALESSANDRO BIANCHI / REUTERS)