Immigration en Méditerranée : une opération militaire pour détruire les bateaux ?

Les dirigeants européens se sont réunis jeudi 23 avril pour trouver une solution aux flux migratoires qui coûtent chaque année la vie à de nombreuses personnes en Méditerranée. L'une des mesures proposées est de détruire les bateaux des passeurs.

FRANCE 2

Les Européens ont une idée plus ou moins précise pour mettre fin au drame de l'immigration en Méditerranée. Ils prendraient pour modèle l'opération Atalante, mise en place en 2008, alors que des pirates attaquaient quelque 300 cargos dans l'océan Indien, au large de la Somalie. La communauté internationale avait alors réagi avec l'aval des Nations unies. De nombreux pirates avaient été arrêtés et leurs embarcations détruites.

Intervenir avant le départ des bateaux ?

"Peut-on réitérer une opération militaire similaire en Méditerranée ? Où et quand intervenir ? Ces questions restent sans réponse", selon Arnaud Boutet, en direct sur le plateau de France 2. "Ce qu'il faudrait, c'est intervenir rapidement, avant que les bateaux ne soient pleins."

Les Britanniques mettraient notamment à disposition leur navire de guerre, le HMS Bulwark, deux patrouilleurs et plusieurs hélicoptères. D’autres pays devraient suivre. L'objectif est de priver les passeurs de leurs embarcations.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants ont fait naufrage au large des côtes de l\'île de Rhodes (Grèce), le 20 avril 2015.
Des migrants ont fait naufrage au large des côtes de l'île de Rhodes (Grèce), le 20 avril 2015. (ATHENS NEWS AGENCY / ANADOLU AGENCY / AFP)