Cet article date de plus de cinq ans.

Nadine Morano : Cazeneuve "devrait faire preuve de plus de discrétion"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 8 min.
Nadine Morano : Bernard Cazeneuve devrait faire preuve de plus de discrétion et de prudence"
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Roland Sicard recevait Nadine Morano ce jeudi 16 juillet.

 

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, "devrait faire preuve de plus de discrétion et de prudence", souligne, jeudi 16 juillet, Nadine Morano, députée européenne des Républicains. Elle déplore qu'il ait annoncé, la veille, l'arrestation de quatre hommes soupçonnés de vouloir commettre un attentat terroriste.

"S'exprimer alors que les personnes concernées sont en garde à vue me semble risqué", déclare-t-elle dans les 4 Vérités, sur France 2. Selon elle, "pour protéger les forces de sécurité et ceux qui mènent les enquêtes sur le terrain", Bernard Cazeneuve ne devrait pas s'exprimer à ce sujet aussi tôt.

"Le charlatan de l'Europe"

Concernant l'accord sur la Grèce, Nadine Morano se montre très sévère envers Alexis Tsipras en reprenant la une du Point qui le surnomme "le charlatan de l'Europe". La députée européenne le compare même à la présidente du Front national : "Monsieur Tsipras, c'est Marine Le Pen au masculin." "Il a menti à son peuple, il a fait un référendum bidon", lance-t-elle.

Les députés français ont voté pour cet accord mercredi à l'Assemblée nationale. Nadine Morano aurait quant à elle demandé le report du scrutin : "Je trouve hallucinant que les parlementaires français soient amenés à se prononcer sur ce plan de réformes avant même le peuple grec." Si elle avait dû se prononcer, Nadine Morano "n'aurait pas voté un centime de plus à la Grèce en l'état actuel".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.