Mohamed Abrini arrêté : qu'en est-il des autres interpellations ?

Le suspect clé, Mohamed Abrini, a été arrêté en Belgique. Une arrestation dans le cadre de multiples interpellations. Précisions avec Valéry Lerouge en direct d’Anderlecht.

France 2

Pour l'instant, on ignore encore si Mohamed Abrini est bien l'homme au chapeau qui était à l'aéroport de Zaventem. On attend également des confirmations des autorités belges sur les interpellations du 8 avril. "Oui, il y aurait eu deux autres arrestations selon nos informations, dont une qui pourrait être essentielle. Ce pourrait être celle du complice du métro. Il s'appelle Osama Krayem, c'est en tout cas le nom qu'il se donne sur les réseaux sociaux", précise le journaliste en direct de Bruxelles. 

Deux autres arrestations

Son vrai nom serait Naïm El Hamed. "Âgé de 28 ans, il serait de nationalité suédoise. Il était parti en Syrie mais en est revenu le 20 septembre dernier avec un faux passeport syrien. Sur son implication dans les attentats de Bruxelles, son ADN a été retrouvé dans l'appartement de Schaerbeek qui a été utilisé par les kamikazes le jour J. Il a également été vu sur des caméras de vidéosurveillance dans un centre commercial de la ville en train d'acheter les valises avec deux camarades, les valises qui ont servi aux attentats", conclut Valéry Lerouge. On ne connaît pas pour l'instant l'identité du troisième interpellé, mais le parquet tiendra une conférence de presse ce soir à 21h30.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'avis de recherche qui visait Mohamed Abrini, publié sur le site d\'Europol, l\'office de police criminelle intergouvernemental européen.
L'avis de recherche qui visait Mohamed Abrini, publié sur le site d'Europol, l'office de police criminelle intergouvernemental européen. (EUROPOL)