Cet article date de plus de neuf ans.

Mobilisation syndicale européenne : fortes perturbations dans les aéroports

La journée de mobilisation syndicale européenne entraînait mercredi quelques retards dans les aéroports français. La plupart des vols pour l'Espagne et le Portugal ont été annulés préventivement.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Maxppp)

Des avions cloués au sol
par les manifestations européennes. La Grèce, l'Italie mais surtout l'Espagne et
le Portugal, où la grève générale a été décrétée, tournent au ralenti mercredi.
Les compagnies aériennes ont procédé à des annulations préventives pour éviter
toute suppression de vol de dernière minute.

Retards et vols annulés dans
les aéroports parisiens

A l'aéroport de Roissy,
"50 vols (25 allers et 25 retours) sont annulés " mais "cela
n'engendre aucune perturbation
", selon une source aéroportuaire qui souligne
que les voyageurs "ont été prévenus mardi et leurs vols ont été reprogrammés
jeudi
".

Les compagnies
concernées sont Air France (en majorité), Air Europa et Easyjet.

A l'aéroport d'Orly, la
TAP, compagnie portugaise, avait annulé 90% de ses vols pour mercredi (des
rotations allers et retours). Des vols "vers et en provenance de l'Espagne
ont également été annulés.
"

Air France a proposé à ses
passagers des remboursements, des reports de vol ou des embarquements sur
d'autres compagnies.

Situation compliquée en
région

A l'aéroport de
Lyon-Saint Exupéry, 22 vols ont été annulés (11 au départ et 11 à l'arrivée) et
65 vols retardés à la suite du préavis de grève nationale déposé par plusieurs
organisations syndicales, dont l'UGFF-CGT. Sur la journée, 7% des
vols sont annulés au départ de Lyon-Saint Exupéry sur 155 vols prévus et 7.3% à
l'arrivée sur 151 vols programmés.

La Direction générale de
l'aviation civile (DGAC) évoque "des retards de 30 à 45 minutes en
moyenne, liés à la journée de mobilisation européenne, ont été constatés à Lyon
et Marseille
".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.