Cet article date de plus de trois ans.

Vidéo "Envoyé spécial" : en Libye, "quand ils voient des Noirs, ils leur tirent dessus"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Envoyé spécial.  Migrants : en Libye, "quand ils voient des Noirs, ils leur tirent dessus"
ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

"Envoyé spécial" a suivi une équipe de bénévoles qui secourent les migrants au large des côtes libyennes. L'histoire de ce jeune Ghanéen recueilli à bord de "L'Aquarius", affrété par l'ONG SOS Méditerranée, a ému aux larmes une infirmière pourtant aguerrie.

"Envoyé spécial" a suivi, le temps d'une mission, une équipe de bénévoles partis en mer secourir les migrants perdus au large des côtes libyennes. L'histoire de ce jeune Ghanéen recueilli à bord de L'Aquarius, un bateau affrété par l'ONG SOS Méditerranée, a fait pleurer une infirmière de Médecins sans frontières, pourtant habituée aux terrains difficiles.

Sur L'Aquarius, beaucoup de rescapés arrivent blessés. Elisabeth les prend en charge. Ce jour-là, elle fait face à un cas grave : ce jeune homme de 20 ans a reçu une balle dans la jambe. Sa blessure est infectée. Sans soins, il risque l'amputation. Son état et surtout son récit bouleversent l'infirmière.

"Ils sont arrivés et ont commencé à tirer partout"

Le jeune Ghanéen explique qu'il a été pris pour cible lors d'une fusillade de migrants en pleine rue."Tout le monde en Libye est armé. Où que tu ailles, tu auras tout le temps leur arme pointée sur toi, raconte-t-il. S'ils voient des Noirs dans leur quartier, ils leur tirent dessus."

"Ce jour-là, ils sont arrivés et ont commencé à tirer partout. Tout le monde courait. Et moi aussi je courais, pour sauver ma vie, continue le jeune homme. Et c'est à ce moment-là que j'ai reçu un impact dans ma jambe. Dans la veine." Elisabeth ne peut retenir son émotion. Elle pensait "avoir vu beaucoup de choses dans [s]a vie, à travers [s]on travail. Mais pas ça… pas ça".

Extrait de "L'Odyssée de l'espoir", un reportage diffusé dans le magazine "Envoyé spécial" du 21 décembre 2017.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Migrants

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.