VIDEO. Migrants : le gouvernement a agi "avec humanité", martèle Bernard Cazeneuve

Le ministre de l'Intérieur était questionné mardi à l'Assemblée nationale par une députée écologiste sur l'évacuation musclée de migrants dans le nord de Paris, lundi.

Le gouvernement agit "avec humanité" et "responsabilité", selon le ministre de l'Intérieur, interrogé mardi 9 juin à l'Assemblée nationale par la députée écologiste de Dordogne Brigitte Allain sur le sujet controversé des migrants. Des dizaines de personnes ont été expulsées de manière musclée de la halle Pajol par les CRS, lundi 8 juin, et, avant cela, du quartier de la Chapelle, le 2 juin.

"Démagogie" et "irresponsabilité"

"Nous avons proposé 471 hébergements, pour chacun des migrants qui avaient été évacués", a rétorqué Bernard Cazeneuve, arguant que l'évacuation de la Chapelle et de la rue Pajol, dans le 18e arrondissement de Paris, avait été préparée en liaison avec la Ville de Paris et les associations. "Il est plus difficile d'agir avec humanité et responsabilité que de commenter sur tous les plateaux de télévision, avec la plus grande démagogie et la plus grande irresponsabilité, les difficultés auxquelles le gouvernement est confronté", a martelé le ministre, en réponse à différentes réactions de responsables politiques dans les médias lundi et mardi.

Près de 350 migrants, soutenus par des associations, jouent au chat et à la souris avec les policiers dans le nord de la capitale depuis le démantèlement du campement de la Chapelle.

Bernard Cazeneuve à l\'Assemblée nationale à Paris le 2 Juin 2015.
Bernard Cazeneuve à l'Assemblée nationale à Paris le 2 Juin 2015. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)