VIDEO. Merkel se fait huer par des militants d'extrême droite lors d'une visite d'un centre de réfugiés

La chancelière Angela Merkel était mercredi dans la ville de Heidenau, en Saxe dans un foyer de réfugiés.

EVN, REUTERS et APTN

Des sympathisants allemands d'extrême droite, qui refusent la présence des réfugiés, ont hué Angela Merkel, mercredi 26 août, lors d'une visite d'un centre de demandeurs d'asile de la ville de Heidenau, dans le land de Saxe.

Tenus à distance par la police, un groupe d'environ 200 militants ont scandé des slogans comme "Traîtresse !" ou "Nous sommes la meute !" avant, pendant et après une brève allocution de la chancelière allemande.

Des violences "honteuses" et "abjectes"  

"Il faut le dire clairement : il n'y aucune tolérance vis-à-vis de ceux qui remettent en question la dignité d'autrui", a déclaré Angela Merkel à sa sortie du camp de la Croix-Rouge allemande. Elle a qualifié à nouveau de "honteuses" et "abjectes" les violences qui ont opposé, dans cette ville, des extrémistes et des policiers durant le week-end.

Les coups d'éclats de l'extrême droite ont choqué une partie de l'opinion allemande, dans un pays qui attend 800 000 demandes d'asile en 2015, soit quatre fois plus que l'année précédente. Quelque 60% des Allemands jugent que le pays a les moyens de les accueillir, selon un sondage de la chaîne ZDF du 21 août.

 

Lors du passage de la chancelière Angela Merkel dans un centre de demandeurs d\'asile d\'Heidenau (Saxe, Allemagne), le 26 août 2015.
Lors du passage de la chancelière Angela Merkel dans un centre de demandeurs d'asile d'Heidenau (Saxe, Allemagne), le 26 août 2015. (AXEL SCHMIDT / REUTERS )