VIDEO. La Croatie, débordée, demande à la Grèce de stopper le flot de migrants

Le poste-frontière de Tovarnik, à la frontière serbe, n'arrive pas à faire face à l'arrivée de milliers de personnes. Des bagarres entre migrants ont émaillé la journée de dimanche.

APTN

"L'afflux de migrants venus de Grèce doit être stoppé", a déclaré le ministre croate de l'Intérieur, Ranko Ostojic, face à l'afflux incessant de réfugiés syriens, irakiens ou afghans à ses frontières. Les autorités croates demandent à la Grèce, lundi 21 septembre, d'arrêter de transférer vers le reste de l'Europe les migrants qui arrivent sur son territoire en provenance du Moyen-Orient.

Plus de 20 000 entrées en Croatie depuis mercredi

A Tovarnik, à la frontière entre la Croatie et la Serbie, des bagarres entre migrants, bloqués sur place sous la pluie, ont émaillé la journée de dimanche. Les autorités croates ont comptabilisé 21 000 entrées sur leur territoire depuis mercredi.

Depuis la fermeture de la frontière entre la Hongrie et la Serbie, la semaine dernière, quelque 25 000 réfugiés qui tentent de gagner l'Europe de l'Ouest et du Nord sont passés par la Croatie.

Les migrants se précipitent à bord d\'un train en direction de la frontière hongroise à la gare de Tovarnik (Croatie), le 20 septembre 2015.
Les migrants se précipitent à bord d'un train en direction de la frontière hongroise à la gare de Tovarnik (Croatie), le 20 septembre 2015. (STR / AFP)