VIDEO. "Je marchais seul en pleurant" : amputé des deux pieds après avoir traversé les Alpes pour rejoindre la France, un migrant témoigne

France 2 est allé à la rencontre des migrants qui passent par le dangereux col de l'Echelle, à la frontière avec l'Italie.

Voir la vidéo
FRANCE 2 / FRANCEINFO
avatar
Camille AdaoustFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est l'ultime étape de leur périple vers la France. Chaque jour, des migrants franchissent le col de l'Echelle, qui culmine à 1 762 mètres d'altitude dans les Alpes, pour passer de l'Italie à la France. Pendant les cinq derniers mois de l'année 2017, ce sont près de 2 000 personnes qui se sont risquées sur ces hauteurs, d'après France 2. Les équipes de l'émission "19h Le Dimanche" se sont rendues sur place pour rencontrer certains d'entre eux.

"J'avais les pieds gelés, je ne sentais plus rien"

Mamadou y est passé un an plus tôt. Maintenant à Briançon (Hautes-Alpes), il a dû être amputé des deux pieds après son passage sur le col de l'Echelle. Il y était accompagné d'un "collègue". Tous deux sont tombés dans un trou et sont restés une nuit entière dans la neige. "J'avais les deux pieds gelés jusqu'aux genoux. Je ne sentais plus rien", explique-t-il.

Le lendemain matin, il a réussi à se relever pour continuer sa route. "Mon collègue m'a dit : 'Si tu ne pars pas, on va tous mourir ici. Tu as un peu de forces, tu peux continuer à marcher. Si tu arrives à te sauver, tu appelles ma mère. Tu expliques que ma vie s'est finie ici'", raconte Mamadou. Tous deux ont finalement été sauvés par les habitants et la gendarmerie locale.

Un migrant franchi le col de l\'Echelle, dans les Alpes, pour passer la frontière vers la France à la fin de l\'année 2017.
Un migrant franchi le col de l'Echelle, dans les Alpes, pour passer la frontière vers la France à la fin de l'année 2017. (FRANCE 2)