VIDEO. Hongrie : un renfort de soldats et de détenus pour terminer la construction du mur de barbelés

La Hongrie s'apprête à déployer ses soldats pour fermer hermétiquement la clôture le long de la frontière avec la Serbie.

La vague des migrants grossit encore et la Hongrie s'apprête à déployer ses soldats pour fermer hermétiquement sa frontière avec la Serbie. La politique des autorités de Budapest est de pousser les candidats à l'exil à accélérer leur marche à travers les Balkans.

Des prisonniers hongrois ont été réquisitionnés pour achever au plus vite la construction d'une clôture de barbelés, destinée à endiguer le flux que le gouvernement veut stopper net le 15 septembre.

Plusieurs dizaines de détenus mobilisés

Sous forte surveillance policière jeudi 10 septembre, plusieurs dizaines de détenus vêtus de coupe-vent jaune fluo ont été conduits depuis la prison de la ville voisine de Szeged vers le secteur de Röszke, principal point de passage entre les deux pays

A Hódmezővásárhely, une des principales villes du sud-est de pays, des dizaines de camions militaires sont arrivés, jeudi, dans un camp de base. Ils doivent se déployer ensuite le long du "mur" de barbelés. 

Les détenus finissent la clôture le long de la frontière hongroise avec la Serbie, près de Roszke (Hongrie), le 10 septembre 2015.
Les détenus finissent la clôture le long de la frontière hongroise avec la Serbie, près de Roszke (Hongrie), le 10 septembre 2015. (LASZLO BALOGH / REUTERS)