VIDEO. Hongrie : un maire tente d'intimider les migrants dans un clip digne d'un film d'action

L'édile d'Asotthalom, près de la frontière avec la Serbie, entend décourager les réfugiés d'essayer d'entrer en Hongrie.

20 MINUTES

Fils barbelés, voitures de police et militaires armés... Le clip anti-migrants de Laszlo Toroczkai, le maire de la petite ville hongroise d'Asotthalom, ressemblerait presque à un film d'action. L'édile a publié une vidéo pour décourager les réfugiés d'entrer illégalement sur le territoire hongrois, mercredi 16 septembre, rapporte 20 Minutes. Il y rappelle notamment que la frontière est désormais protégée par un mur et une clôture de barbelés.

Un itinéraire alternatif pour se rendre en Allemagne

"Nous accueillons tous ceux qui respectent nos lois et passent les douanes légalement aux frontières, déclare Laszlo Toroczkai. Mais ceux qui les franchissent illégalement risquent fortement de finir en prison." Le maire d'Asotthalom propose même un itinéraire bis, qui contourne la Hongrie par la Croatie pour arriver en Allemagne, note Rue89.

Des migrants ont été repoussés par des canons à eau et des gaz lacrymogènes, mercredi, au poste-frontière hongrois de Röszke. Le pays, débordé par l'afflux de réfugiés, avait fermé ses frontières la veille.

Capture d\'écran de la vidéo publiée le 16 septembre 2015 par Laszlo Toroczkai, un maire hongrois qui veut intimider les migrants.
Capture d'écran de la vidéo publiée le 16 septembre 2015 par Laszlo Toroczkai, un maire hongrois qui veut intimider les migrants. (20 MINUTES / DAILYMOTION)